Rechercher

Comment bouturer le basilic, la menthe, l'estragon, le thym et les fines herbes en général ?

Comment choisir le mode de multiplication et de reproduction des plantes ?


Dans les grandes productions horticoles et les pépinières, les fines herbes sont en règle générale produites à partir de semis (des graines). Le bouturage (soit la coupe et la repousse des racines) n'est pas la méthode de prédilection puisqu'elle n'est possible que pour certaines plantes qui ont la capacité de former des racines adventives, ce que l'on appelle la rhizogènèse, à partir des tissus des tiges de la plante.


La reproduction par bouturage permet de cloner et reproduire plus fidèlement la génétique du plant mère. Lorsque l'on veut conserver cette génétique, le bouturage sera plus efficace que la plantation via des semis (qui ont tendance à muter). Le bouturage a aussi ses avantages pour les plantes dont la reproduction par graines est longues (par ex. c'est le cas de la menthe) ou que la plante produit très peu de graines.



Les principes de bases du bouturage des plantes




Quand bouturer une plante ?

Le moment idéal pour bouturer une plante est le matin tôt : les tissus des plantes sont au maximum de leur turgescence. L'état inverse est la plasmolyse. La turgescence est due à l'entrée par osmose d'un flux d'eau dans la cellule végétale et sa vacuole. La pression engendrée par cet afflux d'eau, ou pression de turgescence, rigidifie les parties molles de la plante (tiges, feuilles, pétales). Plus le plant est jeune, meilleure sera la capacité de la plante à produire des racines.


Comment sélectionner les plants à bouturer ?

Il est préférable de choisir des plants jeunes, sains, réguliers et en croissance active. La croissance active arrive en dehors des périodes de croissance végétative. Cela dépend en extérieur de la période de l'année et en intérieur de la durée d'exposition à la lumière.



Quelle taille pour la coupe des boutures ?

Il faut trouver une bon compromis entre le nombre de feuille qui seront à disposition pour effectuer la photosynthèse (pour les petites feuilles de 8 à 10 comme pour le thym ou l'estragon par exemple et pour les plus grande feuilles comme le basilic ou la sauge, compter 2 à 4 feuilles). Ensuite, il s'agit de couper en biais (soit en diagonale) la plante juste en dessous d'un des noeuds de feuilles.


Source : https://en.wikiversity.org/wiki/Plant_propagation/Cloning#/media/File:Taking-a-cutting.jpg


Comment planter une bouture ?

Souvent, les gens imaginent que la plante à surtout besoin de beaucoup d'eau au début. C'est vrai mais attention à ne pas détremper le substrat et trop enfoncer la bouture dans la terre. Les racines ont besoin pour se former de beaucoup d'oxygène car la reproduction des cellules en a grand besoin. Enfoncer la bouture 1-2 cm en dessous du substrat (soit la terre).




Quelle terre et quel substrat pour les boutures ?

Veiller à prendre un substrat de qualité : le pH de ce dernier doit se trouver en 6 et 9. Soit il ne doit être ni trop acide (en dessous de 6) ni trop alcalin (au delà de 9). Bref, pour vous faciliter la vie et éviter de perdre du temps, privilégiez les substrats bien aéré, avec un composé spécial pour les boutures. Ce n'est pas la terre qui vous coutera la plus cher mais le temps que vous perdrez à tuer des boutures dans une terre de mauvaises qualité.

85 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout